educvelo 2 - Interview de Vincent de la société Educ Vélo

Envie de vous perfectionner au pilotage VTT, d’avoir une préparation physique de qualité pour aborder la nouvelle saison, je vous propose de suivre l’interview de Vincent de la société Educ-Vélo. Un professeur diplômé d’état qui sera vous faire progresser à votre rythme, tous en ayant un entraînement digne des pros.

educvelo 2 - Interview de Vincent de la société Educ Vélo

1 – Salut, Vincent, peux-tu te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous… je m’appelle Vincent MINERVINI, j’ai 31 ans et je suis titulaire du Brevet d’État des activités du cyclisme et j’entraîne le Vitrolles Vélo Club BMX.

77440 505433486136219 1755224118 o - Interview de Vincent de la société Educ Vélo

2 – Tu viens de créer ta société Educ-Vélo peux-tu nous en dire un peu plus ?

En vérité, Educ’Vélo existe depuis juillet 2012 et je travaillais plutôt avec des centres sociaux ou avec des UCPA, en tant qu’intervenant VTT ou des journées à thèmes avec initiation.

Mais avec mon expérience d’entraîneur, je me tourne vers de l’accompagnement de groupe à la journée pour travailler la technique, ou alors planifier une saison pour un pilote et faire une saison entière avec des objectifs bien précis.

3 – D’accord et comment t’est venue l’idée de créer Educ-Vélo ?

Alors ma famille dirait « Vincent est né avec un vélo entre les jambes, à 2 ans, on lui a enlevé les roulettes… » Je pense que le vélo, c’est une passion de longue date et j’ai grandi avec l’évolution du MTB.

À 20 ans, j’étais dans un club de vélo à Fos-sur-Mer, et l’on a développé la DH et on a même organisé une compétition en Urban DH (La DH de L’hauture !) et en même temps j’ai passé mes brevets fédéraux 1 et 2 en VTT et en BMX et j’ai encadré les jeunes du club pendant 3 ans.

Comme j’en avais marre des espaces verts et de la maçonnerie, j’ai voulu passer mon BE pour créer et développer ma passion à plus grande échelle.

1891560 602928683135138 1166815137 o - Interview de Vincent de la société Educ Vélo
4 – À combien s’élèvent tes prestations ?

Alors là c’est vraiment très variable, si c’est pour simplement une journée technique en groupe, ça fait 150 € la journée, mais si l’on est 10 et c’est le max, cela fait que 15 € par personne.

Après sur une saison avec suivi, ça peut être entre 250-300 € au mois, mais là c’est vraiment pour le compétiteur pur et dur, après, chaque cas est particulier et tout est discutable.

5 – Justement comment se déroulent les programmes d’entraînement que tu proposes ?

Oulaaaaa ! C’est vachement long à expliquer… On ne va pas rentrer trop dans les détails. Alors une personne qui arrive à un certain niveau, à la fin de saison, c’est-à-dire son objectif final, il aura un autre niveau, si tout se passe bien l’évolution est flagrante. Donc au niveau A, on va tester les facultés du pilote pour voir son niveau de base et on voit ensemble ses objectifs de saison.

À partir de là, on commence les entraînements en faisant des blocs de 4 à 6 semaines, sachant que le VTT de fin octobre jusqu’à mi-février il n’y a rien. On appelle cela la PPG : Préparation physique Générale, c’est-à-dire on s’entraîne de façon à développer où maintenir les facultés manquantes qui est demandé dans la pratique choisit. On fera de la course à pied, Piscine, Musculation, Sports Co, on coupe la pratique du vélo.

Ensuite, on rentre dans une phase appelée PPS : Préparation physique Spécifique, tout est dit, donc, on va travailler le physique avec la technique, le Physico-Technique. Dans notre cas, ça sera l’enduro, donc on simulera un enduro, mais en étant plus dur, comme faire les liaisons a avec un  gros braquet et faire la spéciale sans pédaler, etc.  C’est très vaste, on pourra faire de la route encore, du BMX, en fait, il faut varier pour ne pas rentrer dans le banal.

Et après, on commencera à faire des courses pour se mesurer aux autres et préparer le mental à la compétition et faire les derniers réglages pour peaufiner l’entraînement, on peut faire des courses de BMX aussi. Ensuite on arrive à l’objectif final et on fait le bilan à la fin de la course.

6 – OK comment nos lecteurs peuvent-ils te contacter pour une préparation ou une journée d’encadrement ?

On peut me contacter par Téléphone par Facebook, malheureusement pas encore de site Internet, va falloir que je m’y mette.

10527613 675064212588251 5504152873539284740 n - Interview de Vincent de la société Educ Vélo
Le camion à Vincent

7 – Tous à l’heure tout nous a parlé de BMX, quels atouts apporte-t-il pour la pratique du VTT enduro DH.. ?

Alors le BMX a un gros avantage, c’est l’école du vélo sur une machine qui n’a pas de fourche télescopique ni Amortisseurs. On apprend tout avec la race, l’équilibre, le placement du corps et du vélo, la souplesse, le fractionner, les techniques de saut et de pompage, ect…
Enfin, c’est un complémentaire indispensable pour la pratique du VTT gravity, tester et vous verrez, je l’ai fait et c’est hallucinant !!

1926267 596318103796196 721845419 o - Interview de Vincent de la société Educ Vélo
Vincent au start de la piste de Vitrolles

8 – Et tu roules sur quoi ?

Alors en race, j’ai un cruiser (roue 24 ») un GT Power série 2015 upgrader, je viens à peine de l’avoir, mais je suis très bien dessus, car il est taillé comme un 20 » (petite roue), mais stable grâce aux roues 24″, le cruiser pour un VTTiste débutant en BMX, c’est le mieux, car c’est moins dynamique, moins casse-gueule.

Ensuite en enduro, j’ai un bon vieux Spécialized Pitch monté plus ou moins bien, car c’est aussi mon vélo pour travailler et pour faire de l’enduro, ainsi que du All-Mountain, j’ai même fait le championnat de Provence de DH avec. En Dirt, j’ai un Spécialized P1, mais je m’en sers pour faire de la technique DH ENDURO en semi-rigide.

Pour la DH, j’ai un bon Specialized Big Hit bien monté CZ, passe-partout ce bike. Et en dernier, j’ai un LOOK KG 491 en carbone, il est super confortable pour un carbone et pour monter le Ventoux en 1 h 45.

9 – Et que penses-tu de l’arrivée des différents standards de roues dans le VTT ?

Alors là, pour ce coup, je suis sceptique, j’ai essayé le 27,5 et le 29 et franchement je suis toujours amoureux du 26 Pouces. Le 29 » c’est super pour les montées techniques, car il y a plus de prise donc logique que cela monte mieux, en contre partit pas à l’aise en descente, car je ne trouve pas de dynamisme pour les appuis ou les sauts.

Pour le 27,5 je n’ai pas vu tant de différence avec un 26, alors moi je pense plutôt que les ingénieurs doivent tout le temps innover et donc trouver de nouveaux formats, est-ce dû au marketing ou à une évolution logique du VTT, je n’en sais rien, en tout cas cela fait vendre et c’est super pour notre sport.

10501628 680275332067139 2418508897804664006 n - Interview de Vincent de la société Educ Vélo

10 – Un petit mot pour la fin Vincent ?

Que vous soyez simple pratiquant ou compétiteur, que vous soyez pratiquants de  BMX, Route ou 29″, n’oubliez pas que l’on est tous des passionnés des 2 roues et vous ne posez pas de questions, ROULEZ.

Petit clip de présentation de la société Educ Vélo :

– Plus d’informations : Page Facebook Educ Vélo
– Par téléphone : 06.71.38.69.54
– Crédits photos : Estelle G MTB Photography

 

Chain Reaction Cycles
Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *